08/01/2008

Nous Voilà!

Qui sommes-nous ? Bonne question !

Mon personnage Tryphon est né sur un coin de table de bistro, en 1982 déjà...

Il s’agissait, à l’époque, de créer une bande dessinée « bouche-trou » pour un fanzine édité à Tournai. Cette bande dessinée, devenue une série, s’appelait Moules Frites Company ® et Tryphon en était l’élément grincheux et gaffeur. Et pourquoi TRYPHON ?

Je suis sourd et à ce moment-là, j’étais au Lycée ou l’on me surnommait Tryphon : ...c’est un classique, en somme ! C’était affectueux, j’aimais bien, en tout cas.

Après mes humanités (le bac pour les Français), je suis allé faire mes études universitaires, à Bruxelles. La Bande Dessinée fut un peu reléguée, pour faire place aux matières ...savantes !

Avant d’obtenir mon diplôme de La Cambre, je trouve le moyen de publier Tryphon aux Editions du Lombard, en 1990. C’est Patrick PINCHART, rédacteur en chef de Spirou de cette époque, qui m’avait parlé du magazine Jet. Ce rédacteur en chef était intéressé par mes bandes dessinées, mais m’encourageait à travailler, encore. Or, à ce moment-là, ― 1989-1994―, je devais répondre à plus de 50 propositions d’expositions... C’était le boulot, avant tout ! De plus, mon mentor, Madame TAPTA, n’était pas trop pour ce genre de « petits miquets » !

Entre 1994 et 1998, j’ai édité une revue. Elle a coulé, cette revue. J’ai repris les expositions en 1998, jusqu’à aujourd’hui, en me réservant d’avantage de temps pour les créations graphiques.

Entre-temps, en 1993, j’ai acheté un scottish terrier, adorable tête de mule futée que j’ai appelé Roger. Il a partagé mes heures jusque fin 2005, année où il est décédé d’une tumeur.

L’idée était simpliste : et si le chien de Tryphon était Roger ? Je n’étais pas si sûr que c’était une bonne idée. On verra. En tout cas, j’ai pris plaisir à dessiner mon chien : ses formes étonnantes, ses expressions m’enthousiasmèrent.

Entre temps également, j’ai dessiné diverses tronches... car c’est bien connu, il faut d’un tout pour faire un monde et ce sont les plus pittoresques qui ont attiré mon attention. De toute façon, si je ne me fous pas de la gueule de l’un, rien n’empêche l’autre de se moquer de moi, n’est-ce pas !

Avec ce blog, je veux faire découvrir mes récents dessins, puisque c’est aussi un excellent moyen d’expression et une excellente  galerie. En m’engageant à mettre au moins un dessin en ligne chaque semaine, je sais que je ne peux plus prétexter que mon dessin est raté ou archi- nul pour ne rien recommencer. Car des dessins nuls (à mes yeux, en tout cas), il y en a eu, qui ont alimenté les incinérateurs de Thumaide !

 

Parallèlement à ce blog existera un site consacré à mes travaux, qui sera mis en ligne dès mars 2008. Un lien vous renverra là-bas, tandis que là-bas, un lien vous renverra ici... Rassurez-vous : vous ne serez pas trop perdus !

 

Au boulot, donc !

Quant à Vous, chers Lecteurs... Bienvenue sur ce blog !

15:33 Écrit par Philippe Verheye, auteur dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.